Variante

Ave Jhesu, reis omnipotent, ki home peccheur eustes si chier

 

 

Source:
Cambridge, Trinity College, O. 2. 45  
Incipit:
Ave Jhesu, reis omnipotent, ki home peccheur eustes si chier  
Titre:
pas de titre
 
Édition:
 
Bibliographie:
Arthur Langfors, Le Mariage des sept arts par Jehan le Teinturier d'Arras suivi d'une version anonyme. Poemes francais du XIIIe siecle, Paris, Champion 1923. /edition/
 
Emplacement dans le manuscrit:
page 7  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
en prose  
Le texte suivant (est):
une chanson  
 
 
 
 
 
Remarque:  
Rubrique
Dites icest a deu devotement (rubrique précédent l'ouvrage - incipit)
(Amen)
 
Concordance avec les répertoires:
Sonet-Sinclair-Rézeau: Sonet 123
Naetebus: -
Långfors: 34
 
Auteur:
texte anonyme
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
(poème strophique)
(poème isostrophique)  
Nombre des strophes:
2  
Remarque:
 
Mètre:
poème bâti de strophes isométriques
type de césure: 8/8


 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 16aaaaaa
Réalisation, s'il y a divergences Arthur Langfors, Le Mariage des sept arts par Jehan le Teinturier d'Arras suivi d'une version anonyme. Poemes francais du XIIIe siecle, Paris, Champion 1923. /edition/{i_bibliographie.nev}
 
Timbres des rimes:
1 -ier
2 -endre
 
« Gonisme » du poème:
poème hétérogonique sans contraintes
Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: 50%, M: 50%
Remarque:  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel  
Musique:
texte probablement non-chanté  
Datation:
datable par les caractéristiques de la mise en page du manuscrit: avant 1250
 
Genre litteraire:
 
Niveau du texte:
partie d'un recueil  
PUBLIC:
 
Fonction:
fonction religieuse / dévotionnelle  
Usage:
usage privé  
Caractère Thématique:
religieux
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
diverses contraintes d'organisation hyperstrophique: 
apostrophes: A Jésus
 
 
 
Mise en page:
texte écrit par vers  
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
anglo-normand  




© 2009-2011 Seláf Levente