Variante

L’autrier par un matin esbanoiant aloie

 

 

Source:
Reims, Bibl. mun. 1275  
Incipit:
L’autrier par un matin esbanoiant aloie  
Titre:
Tractatus de Matrimonio Scientiarum (titre donné à la table du manuscrit)
Mariage des Sept Arts (titre donné par la postérité)
 
Édition:
Arthur Langfors, Le Mariage des sept arts par Jehan le Teinturier d'Arras suivi d'une version anonyme. Poemes francais du XIIIe siecle, Paris, Champion 1923. 11-26  
Bibliographie:
 
Emplacement dans le manuscrit:
folio 64b-66  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
 
Le texte suivant (est):
 
 
 
 
 
 
Remarque: A vérifier, dans le Catalogue général des mss. XXXIX, II, pp. 398-437.  
Rubrique
(pas de rubrique)
 
Concordance avec les répertoires:
Naetebus: VIII,78
Långfors: p. 195
 
Auteur:
texte anonyme
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
Poeme strophique avec une chanson insérée a la fin (poème strophique)
(poème hétérostrophique divisé en unités isostrophiques)  
Nombre des strophes:
99  
Remarque:
Une chanson insérée et quatre refrains insérés a la fin de 4 strophes, chantées par Musique  
Mètre:
poème hétérométrique

refrain: Les strophes 38, 39, 42, 44 contiennent des refrains, différents.
Remarque: La partie narrative est isométrique, mais il y a des farcitures lyriques d'une autre forme
 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 12aaaa
Réalisation, s'il y a divergences  
Timbres des rimes:
1 -oie
2 -ente
94 -is, -ei
 
« Gonisme » du poème:
poème hétérogonique sans contraintes
Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: 43%, M: 57%
Remarque: la chanson insérée est homogonique, en rimes uniquement masculines, je ne l'inclus pas dans la statistique  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire Le Mariage des septs arts de Jehan le Teinturier d'Arras
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel  
Musique:
texte probablement non-chanté  
Datation:
datable par les caractéristiques linguistiques du poe`me: avant 1300
 
Genre litteraire:
 
Niveau du texte:
 
PUBLIC:
dédicataire du poème Jehan le Teinturier  
Fonction:
fonction didactique  
Usage:
usage privé  
Caractère Thématique:
didactique - moral
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
acrostiche: Acrostiche "Maroie" dans la chanson insérée dans le poème.
 
 
 
Mise en page:
 
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
 




© 2009-2011 Seláf Levente