Variante

Recorder voil la joie primere

 

 

Source:
London, British Library, Royal 11 B III  
Incipit:
Recorder voil la joie primere  
Titre:
Les quinze joies de Notre Dame (titre donné par la postérité)
 
Édition:
Priebsch, J.: Zwei altfranzösische Mariengebete, in Modern Language Review 4 (1908) 71-80  
Bibliographie:
 
Emplacement dans le manuscrit:
folio 360v-361r  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
en prose  
Le texte suivant (est):
n'est pas  
 
 
 
 
 
Remarque:  
Rubrique
(pas de rubrique)
(Amen)
 
Concordance avec les répertoires:
Sonet-Sinclair-Rézeau: Sonet 1768
Naetebus: -
Långfors: 346
 
Auteur:
texte anonyme
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
(poème strophique)
(poème hétérostrophique divisé en unités isostrophiques)  
Nombre des strophes:
16  
Remarque:
Le colophon est d'une forme différente, c'est l'unique qui ne correspond pas aux autres  
Mètre:
poème bâti de strophes isométriques



 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 8aabaabbbabba
Réalisation, s'il y a divergences  
Timbres des rimes:
1 -ere, -unde
2 -oies, -ie
3 -ele, -é
 
« Gonisme » du poème:
poème hétérogonique avec contraintes
Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: 90%, M: 10%
Remarque: Deux rimes masculines sont en fait féminines, mais la graphie les présentent sans -e muet a la fin du vers. Il n'y a qu'une seule rime masculine, a la strophe 10.  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire 15 Joies de la Vierge
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel  
Musique:
texte qui se désigne chanson ou contient d'autres références au fait d'avoir été chanté  
Datation:
 
Genre litteraire:
salut, loengette (noms de genre intérieurs)
 
Niveau du texte:
le manuscrit contient d'autres ouvres (cf. a contexte)  
PUBLIC:
 
Fonction:
fonction religieuse / dévotionnelle  
Usage:
usage privé  
Caractère Thématique:
religieux
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
diverses contraintes d'organisation hyperstrophique: coblas capdenals, chaque strophe parle d'une joie de la Vierge, et commence en général par la définition de cette joie, p. ex. "La secunde joie k'avoies" (v. 13)
colophon: "Reyne, a ki li ciel s'encline, E ceste loengette afine, Prenk ceste petite offrende, Fray mon acord, virge trefine, A ton fiz ki toz maus termine, E de son saunc face l'amende." (vv. 181-186)
prière: A la Vierge
 
 
 
Mise en page:
texte écrit par groupe de vers / vers longs  
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
anglo-normand  




© 2009-2011 Seláf Levente