Variante

A matines voleit Jhesu orer

 

 

Source:
London, Lambeth Palace Library ms. 522  
Incipit:
A matines voleit Jhesu orer  
Titre:
Heures de la Passion (titre donné par la postérité)
 
Édition:
The Anglo-Norman Lyric. An Antology. Edited from the Manuscripts with Translations and Commentary, eds. David L. Jeffrey, Brian J. Levy, Toronto, Pontifical Institute f Mediaeval Studies, 1990. 181-183  
Bibliographie:
 
Emplacement dans le manuscrit:
folio 63r-65r  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
 
Le texte suivant (est):
 
 
 
 
 
 
Remarque:  
Rubrique
(pas de rubrique)
 
Concordance avec les répertoires:
Naetebus: L,1
Långfors: 13
 
Auteur:
texte anonyme
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
(poème strophique)
(poème hétérostrophique divisé en unités isostrophiques)  
Nombre des strophes:
8  
Remarque:
La dernière strophe est une tornade de 4 vers, rimant aabb  
Mètre:
poème bâti de strophes isométriques



 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 10aabbccddee
Réalisation, s'il y a divergences  
Timbres des rimes:
1 -er, -eit, -a, -eyent, -ent
2 -ent, a, -ent, -a, -er
3 -ment, -eit, -ié, -i, -ort
4 -é, -a, -ent, -eit, -ent
5 -i, -é, -a, -ez, -us
6 -a,-ent, -eit, -out, -a
7 -it, -eit, -ment, -a, -a
8 -our, -eit
 
« Gonisme » du poème:
poème hétérogonique sans contraintes
Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: %, M: %
Remarque:  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire Heures de la Passion
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel  
Musique:
texte probablement non-chanté  
Datation:
 
Genre litteraire:
 
Niveau du texte:
le manuscrit contient d'autres ouvres (cf. a contexte)  
PUBLIC:
 
Fonction:
fonction religieuse / dévotionnelle  
Usage:
usage public  
Caractère Thématique:
religieux
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
diverses contraintes d'organisation hyperstrophique: Coblas capdenals (chaque strophe débute avec une heure canonique)
 
 
 
Mise en page:
 
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
anglo-normand  




© 2009-2011 Seláf Levente