Variante

A ces hautes solempnités

 

 

Source:
Paris, BNF fr. 2183  
Incipit:
A ces hautes solempnités  
Titre:
Li dis de l'ortie (titre donné par la rubrique)
Li dis des princes (titre connu d'un autre manuscrit)
 
Édition:
Dits de Watriquet de Couvin publiés pour la première fois d'après les manuscrits de Paris et de Bruxelles et accompagnés de variantes et de notes explicatives par Aug. Scheler, Bruxelles, Devaux, 1868. 145  
Bibliographie:
 
Emplacement dans le manuscrit:
folio 43v  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
 
Le texte suivant (est):
 
 
 
 
 
 
Remarque:  
Rubrique
 
Concordance avec les répertoires:
Naetebus: XXXVI,26
Långfors: 2
 
Auteur:
Watriquet de Couvins (attribution possible à cause de la parenté (formelle ou thématique) du texte avec d'autres textes attribués à quelqu'un dans le manuscrit)
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
(poème strophique)
(poème isostrophique)  
Nombre des strophes:
9  
Remarque:
 
Mètre:
poème bâti de strophes isométriques



 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 8aabaabbbabba
Réalisation, s'il y a divergences  
Timbres des rimes:
1 -és
 
« Gonisme » du poème:

Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: %, M: %
Remarque:  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel Li sages nous moustre et descueure - partie du texte -
 
Musique:
 
Datation:
datable par l’activité de l’auteur: entre 1319 - 1329
 
Genre litteraire:
dité (noms de genre intérieurs)
dit (genre donné par la rubrique)
 
Niveau du texte:
partie d'un ensemble plus grand - un chapitre d'un texte plus long  
PUBLIC:
 
Fonction:
fonction didactique  
Usage:
usage public  
Caractère Thématique:
jongleuresque
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
 
 
 
Mise en page:
 
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
 




© 2009-2011 Seláf Levente