Variante

Qui en bel rimer velt entendre

 

 

Source:
Paris, Arsenal, ms. 3460  
Incipit:
Qui en bel rimer velt entendre  
Titre:
Li estris des quatre vertus, Misericorde, Verité, Pais et Justice, selonc saint Bernard (titre donné par la rubrique)
 
Édition:
Arthur Langfors: Notice des manuscrits 535 de la Bibliothèque Municipale de Metz et 10047 des nouvelles acquisitions du Fonds Français de la Bibliothèque Nationale, suivie de cinq poèmes français sur la parabole des quatre filles de Dieu, in: Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque Nationale et autres bibliothèques, 42 (1933), pp. 171-292. 249-259  
Bibliographie:
 
Emplacement dans le manuscrit:
folio 66r-72r  
Contexte:
 
Le texte précédent (est):
fait partie de notre répertoire  
Le texte suivant (est):
fait partie de notre répertoire  
 
 
 
 
 
Remarque: Texte fragmentaire au milieu, entre les folios 70 et 71, plusieurs feuillets coupés.  
Rubrique
Ci commence li estris des quatre vertus, Misericorde, Verité, Pais et Justice, selonc saint Bernard (rubrique précédent l'ouvrage - incipit)
Explicit (rubrique de clôture - explicit)
 
Concordance avec les répertoires:
Naetebus: XXXVI,16
Långfors: 323
 
Auteur:
texte anonyme
 
Auteurs secondaires:
 
Versification:
(texte entièrement en vers)
(poème strophique)
(poème isostrophique)  
Nombre des strophes:
27*  
Remarque:
Texte fragmentaire au milieu, probablement beaucoup plus long.  
Mètre:
poème bâti de strophes isométriques



 
Formules de rime, structure syllabique:
abstraction 8aabaabbbabba
Réalisation, s'il y a divergences  
Timbres des rimes:
1 -endre, -ier
2 -oies, -er
3 -as, -os
 
« Gonisme » du poème:
poème hétérogonique sans contraintes
Proportion des timbres de rimes féminines / masculines
F: 38%, M: 62%
Remarque:  
Modèles – Sources – Imitations:
  Sources Imitations
modèle littéraire Saint Bernard
modèle métrique
modèle mélodique
Rapport intertextuel  
Musique:
texte probablement non-chanté  
Datation:
datable par les caractéristiques de la mise en page du manuscrit: entre 1200 - 1300
 
Genre litteraire:
hystoire (noms de genre intérieurs)
 
Niveau du texte:
partie d'un recueil  
PUBLIC:
 
Fonction:
fonction didactique  
Usage:
usage public  
Caractère Thématique:
religieux
 
 
 
Outils rhétoriques significatifs:
prière: A Dieu
apostrophes: Des exclamations à plusieurs personnes tout au long du poème: à l'auditoire, etc.
 
 
 
Mise en page:
texte écrit par vers  
Langue:
texte en ancien français  
Le dialecte spécifique du texte:
 




© 2009-2011 Seláf Levente